Vaccination de la Covid-19 : nos professionnels de santé répondent à vos questions

Vous êtes ici :
Page mise à jour le 14 janvier 2022

La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contribuera à maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme.

Vous vous posez des questions,et c’est bien légitime.

Se faire vacciner dans un centre médical d'AST67

Les salariés de plus de 18 ans peuvent être vaccinés en service de santé au travail pour une première, deuxième ou troisième dose.

Pour prendre rendez-vous, il vous suffit d’appeler le numéro unique : 03 88 08 81 80.

Dès le 3 février 2022, les rendez-vous seront possibles dans plusieurs centres médicaux, pour être au plus près des besoins des salariés.
Merci de ne pas vous déplacer sans rendez-vous et  de ne pas contacter directement ces centres.

  • Strasbourg : 44 avenue du Rhin – Centre déjà ouvert : envoyez un mail à 1214@ast67.org
  • Saverne : 14 rue du Tribunal – En attendant la mise en service, le centre de Drulingen a des créneaux disponibles. Envoyez un mail à 2451@ast67.org
  • Haguenau : 6 rue de la Traverse
  • Scherwiller : 6 rue de l’Altenberg
  • Entzheim : 4 allée des Forgerons
  • Illkirch: 41 rue de l’Orme
  • Schiltigheim : 3 allée d’Helsinki

 

Chefs d’entreprise, RRH… : vous pouvez télécharger cette affiche d’information et la rendre visible auprès de vos collaborateurs.

Nos centres de vaccination auront à disposition le vaccin Moderna pour les plus de 30 ans et le vaccin Pfizer pour les moins de 30 ans ; selon les instructions de l’ARS et sous réserve de la disponibilité de ces vaccins.

Rappel vaccinal

Depuis le 28 décembre, le rappel vaccinal peut être administré à tous les adultes 3 mois après la dernière injection de vaccin (Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca) et 4 semaines après l’injection unique de Janssen. Quelles sont les personnes concernées par ce rappel vaccinal ? Avec quels vaccins ?

Généralités

La vaccination est-elle gratuite ?

Oui, le gouvernement a prévu un budget conséquent pour qu’aucun Français ne renonce à se faire vacciner pour des raisons financières.

 

La vaccination est-elle obligatoire ?

Non, le vaccin n’est pas obligatoire. Sauf pour les personnes qui travaillent dans le domaine médical et médico-social : Retrouvez les catégories visées par l’obligation vaccinale. 
Par ailleurs, le consentement du patient doit être recueilli avant la vaccination et tracé dans le dossier médical.

 

Une personne ayant déjà eu la Covid-19 peut-elle se faire vacciner ?

Il est recommandé de respecter un délai minimal de 3 mois à partir du début des symptômes et discuter avec le médecin en présence de symptômes persistants.

Pour les personnes qui ont déjà eu un Covid-19 et les personnes non vaccinées : une dose unique de vaccin, à partir de 3 mois après l’infection, puis la dose de rappel à 3 mois après la 1ère dose.

La vaccination avec une seule dose ne concerne pas 2 types de patients :

  • les personnes présentant une immunodépression avérée (en particulier celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur) doivent, après un délai de 3 mois après le début de l’infection par le SARS-CoV-2, être vaccinées par le schéma à 2 doses ;
  • les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le SARS-CoV-2 avec PCR positive dans les jours qui suivent cette première vaccination ne doivent pas recevoir la seconde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection.

Déroulement

Faut-il se faire tester avant de se faire vacciner ?

Il n’y a pas besoin de se faire tester avant la vaccination car les tests sérologiques ne permettent pas d’identifier les personnes qui seraient susceptibles d’être protégées contre le virus.
Cependant, si une personne est cas contact, la vaccination doit être repoussée : un test RT-PCR ou un test antigénique est à réaliser. S’il est négatif, la vaccination peut alors être réalisée à partir de 8 jours après le contact.

 

Qui peut vacciner ?

  • Les médecins : généralistes, spécialistes, médecins du travail, de PMI …
  • Les infirmiers
  • Les pharmaciens
  • Les sages-femmes
  • Les dentistes.

Risques

Existe-t-il des contre-indications au vaccin ?

Oui, chez les personnes présentant une hypersensibilité à l’un des composants du vaccin (notamment polyéthylène-glycols)  Les personnes ayant déjà présentées des manifestations allergiques graves telles que des réactions anaphylactiques lors d’autres vaccinations peuvent être vaccinées après avis du médecin allergologue.

Par ailleurs, suite à une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire, il est conseillé de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré…).

Il y a enfin ces deux contre-indications temporaires :
– traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2
– myocardites ou péricardites survenues antérieurement à la vaccination et toujours évolutives.

 

Le vaccin peut-il donner une infection ?

Non, étant donné qu’il ne contient pas de coronavirus entier ou vivant. Il ne positive d’ailleurs pas les tests effectués après la vaccination.

 

Le vaccin a été développé très rapidement, faut-il s’en méfier ?

La rapidité avec laquelle le vaccin a été développé n’est pas synonyme de précipitation. Tous les essais cliniques ont bien été fait avant le lancement. Si cela a été si rapide, c’est parce que de nombreux chercheurs et scientifiques du monde entier se sont emparés du phénomène. De plus, les moyens engagés pour financer la recherche ont été conséquents. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter puisque toutes les phases de la conception du vaccin ont bien été respectées. Depuis plus d’un an, plusieurs centaines de millions de personnes ont été vaccinées dans le monde entier avec les vaccins disponibles dont plus de 52 millions en France.

L’état de grossesse et l’allaitement ne sont pas de contre-indications à la vaccination contre la Covid-19. La vaccination des femmes enceintes et allaitantes est même très fortement recommandée, les anticorps protégeront le bébé aussi.

Efficacité

Quelle est l’efficacité du vaccin ?

Le vaccin est efficace sur la réduction du nombre de cas de Covid-19 symptomatiques modérés et graves et sur tous les variants de virus connus jusqu’à présent. Tout de suite après les deux premières doses, il permet une diminution de 95% du risque de contracter la Covid-19 symptomatique (les vaccins à ARN messager Pfizer et Moderna). Cette efficacité diminue avec le temps donc une dose de rappel est nécessaire à partir du 3 mois après la deuxième dose.
La dose de rappel augmente la protection d’une manière exponentielle vers 90-95% (en fonction de la réactivité individuelle).
L’utilisation d’un autre vaccin pour la dose de rappel que celui initialement utilisé augmente encore un peu la protection obtenue.

 

Comment faire en cas de contre-indication à la vaccination ?

Votre médecin traitant vous délivre un certificat de contre-indication sur le formulaire spécifique (cerfa n° 16183*01). Le volet n°1 du formulaire doit ensuite être transmis au service médical de votre caisse d’assurance maladie de rattachement pour obtenir un passe sanitaire : pour en savoir plus.

 

Faut-il continuer à porter le masque et à respecter les gestes barrières une fois vacciné ?

Même vacciné, il faut continuer à porter un masque et à respecter les gestes barrières (distance sociale, aération des pièces…).