Vaccination de la Covid-19 : nos professionnels de santé répondent à vos questions

Vous êtes ici :
Page mise à jour le 12 mai 2021

En France, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a commencé le 3 janvier.

Les services de santé au travail se sont progressivement engagés dans la vaccination depuis le 25 février.

Vous vous posez des questions légitimes sur la vaccination ; nos professionnels de santé au travail y répondent.

Pour qui est-elle destinée ? Comment se déroule-t-elle ? Quels sont les risques ? Quelle est son efficacité ?

Vaccination par AST67

Depuis le 12 avril, les services de santé au travail sont autorisés à administrer l’AstraZeneca aux salariés âgés de plus de 55 ans, quelque soit leur état de santé.
Le Ministère du travail a publié une foire aux questions pour répondre aux questions génériques : qui est concerné ? quel coût ? quid de la confidentialité ? etc.

Pour en savoir plus

 

AST67, engagée dans la campagne de vaccination
De nouveaux créneaux de vaccination seront ouverts dans nos centres médicaux de proximité, dès la semaine du 17 mai.
Dès début mai, les entreprises pourront prendre rendez-vous pour une visite « spéciale vaccination » pour leurs salariés volontaires, depuis l’espace adhérents.
Deux types de vaccins seront à notre disposition d’ici là :

  • les vaccins à vecteur viral (AstraZeneca ou Johnson & Johnson) : pour les salariés âgés de 55 ans et plus, quelque soit leur état de santé
  • les vaccins à Arn messager (Pfizer- BioNtech ou Moderna) : pour l’ensemble des salariés en fonction des cibles vaccinales déterminées par le gouvernement.

Revoir le webinaire "Le vaccin pour un retour à une vie meilleure ?"

Le COVID-19 a pour le moins chamboulé la vie de tout un chacun, réduisant nos perspectives d’avenir, nos libertés individuelles, nos relations familiales et sociales.

Aujourd’hui, avec l’arrivée progressive des vaccins en Europe, il devient possible de se faire vacciner. Et demain, davantage encore.

A travers ce webinaire nos experts ont répondu aux questions suivantes:

  • Comment fonctionne la vaccination contre la Covid-19 ?
  • Quels sont les vaccins disponibles ?
  • Pourquoi se faire vacciner ?
  • Quelles sont les conditions de la vaccination pour les salariés ?
  • Quels sont les variants et quelle est l’efficacité des vaccins sur eux ?
  • Quelle est l’action des services de santé au travail : qui sont vaccinés ? où ? …
  • Une fois vacciné, un retour à une vie meilleure est il envisageable ?

 

 

Pour (re)voir le webinaire :

Généralités

La vaccination est-elle gratuite ?

Oui, le gouvernement a prévu un budget conséquent pour qu’aucun Français ne renonce à se faire vacciner pour des raisons financières.

 

La vaccination est-elle obligatoire ?

Non, le vaccin n’est pas obligatoire.

Par ailleurs, le consentement du patient doit être recueilli avant la vaccination et tracé dans le dossier médical.

 

Une personne ayant déjà eu la Covid-19 peut-elle se faire vacciner ?

Il est difficile d’évaluer le niveau d’immunité acquise en tant que malade. Même si les personnes ayant déjà développé une forme symptomatique ne doivent pas se faire vacciner systématiquement, elles peuvent le faire si elles le souhaitent après décision partagée avec le médecin. Il est recommandé de respecter un délai minimal de 3 mois à partir du début des symptômes et ne pas vacciner en présence de symptômes persistants.

Pour les personnes qui ont déjà eu un Covid-19 – Une dose unique de vaccin, au-delà de 3 mois et de préférence 6 mois après l’infection.

La vaccination avec une seule dose ne concerne pas 2 types de patients :

  • les personnes présentant une immunodépression avérée (en particulier celles qui reçoivent un traitement immunosuppresseur) doivent, après un délai de 3 mois après le début de l’infection par le SARS-CoV-2, être vaccinées par le schéma à 2 doses ;
  • les personnes qui ont reçu une première dose de vaccin et qui présentent une infection par le SARS-CoV-2 avec PCR positive dans les jours qui suivent cette première vaccination ne doivent pas recevoir la seconde dose dans les délais habituels, mais dans un délai de 3 à 6 mois après l’infection.

Déroulement

Faut-il se faire tester avant de se faire vacciner ?

Il n’y a pas besoin de se faire tester avant la vaccination car les tests sérologiques ne permettent pas d’identifier les personnes qui seraient susceptibles d’être protégées contre le virus.
Cependant, si une personne est cas contact, la vaccination doit être repoussée : un test RT-PCR est à réaliser. S’il est négatif, la vaccination peut alors être réalisée.

 

Qui peut vacciner ?

  • Les médecins : généralistes, spécialistes, médecins du travail, de PMI …
  • Les infirmiers
  • Les pharmaciens
  • Les sages-femmes.

 

Combien d’injections sont nécessaires ?

  • AstraZeneca : 2 injections par voie intramusculaire, à 12 semaines d’intervalle.
  • Janssen : une seule injection.
  • Pfizer : 2 injections à 42 jours d’intervalle. En cas d’immunodépression importante : 3ème dose de rappel au moins 4 semaines après la 2ème dose.
  • Moderna : 2 injections à 28 jours d’intervalle

 

Quels sont les effets indésirables ?Il n’y a pas d’effets indésirables propres au vaccin de type ARN. Cependant, il peut y avoir des effets indésirables classiques et connus des autres types de vaccins, comme des rougeurs autour du point d’injection, un peu de fièvre et de fatigue.Le vaccin Astra Zeneca peut donner des effets de type état grippal et fièvre

Risques

Existe-t-il des contre-indications au vaccin ?

Oui, chez les personnes présentant une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients du vaccin. Il n’est pas recommandé chez les personnes ayant déjà présenté des manifestations allergiques graves telles que des réactions anaphylactiques.
L’administration du vaccin pendant la grossesse n’est pas conseillée sauf s’il existe un risque de forme grave particulièrement élevé identifié lors de la décision partagée. Il est également recommandé de ne pas vacciner pendant l’allaitement.

 

Le vaccin peut-il donner une infection ?

Non, étant donné qu’il ne contient pas de coronavirus entier ou vivant.

 

Le vaccin a été développé très rapidement, faut-il s’en méfier ?

La rapidité avec laquelle le vaccin a été développé n’est pas synonyme de précipitation. Tous les essais cliniques ont bien été fait avant le lancement. Si cela a été si rapide, c’est parce que de nombreux chercheurs et scientifiques du monde entier se sont emparés du phénomène. De plus, les moyens engagés pour financer la recherche ont été conséquents. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter puisque toutes les phases de la conception du vaccin ont bien été respectées.

Efficacité

Quelle est l’efficacité du vaccin ?

Le vaccin est efficace sur la réduction du nombre de cas de Covid-19 symptomatiques. Après deux doses, il permet une diminution de 95% du risque de contracter la Covid-19 symptomatique (Pfizer et Moderna). La durée de protection apportée par le vaccin n’est cependant pas encore établie.
Pour le vaccin AstraZeneca, l’efficacité est de 70%.

 

Faut-il continuer à porter le masque et à respecter les gestes barrières une fois vacciné ?

L’efficacité de la vaccination sur la transmission n’est pas encore connue à ce jour, c’est pourquoi même vacciné, il faut continuer à porter un masque et à respecter les gestes barrières.